AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 entrainement de obito uchiwa

Aller en bas 
AuteurMessage
obito uchiha
membre de l'hebi~admin
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 13/08/2007

fiche ninja
PV::
2300/2300  (2300/2300)
PC::
2600/2600  (2600/2600)
PT::
4100/4100  (4100/4100)

MessageSujet: entrainement de obito uchiwa   Ven 31 Aoû - 13:22

Tôt le matin,
après une bonne nuit de sommeil réparateur, consécutive à celle de son
anniversaire, Obito bondit hors de son lit, s'habilla, attrapa son
équipement de ninja ainsi que son casse-dalle, et sortit par la
fenêtre. Déjà, il bondissait sur les toits et murs, faisant circuler
petit à petit toujours plus de chakra dans son corps en éveil. Si les
premiers 100 mètres, il avait seulement couru et sauté, Obito ne
touchait à présent plus le sol, juste une rambarde, une gouttière ou un
câble pour se propulser en avant.


*Bien,
me voilà sorti de mon quartier! Tout entrainement nécessitant un
échauffement et vu qu'il me reste tout juste 5km avant la zone
d'entrainement, je crois que je vais me faire un petit sprint... *


Obito
mit son walkman sur ses oreilles, alluma l'engin, et disparut. Si peu
de gens le voyaient alors, cette fois, seule les ninjas pouvaient
percevoir sa présence. Il se concentra encore et le chakra malaxé
afflua dans ses jambes, lui permettant d'adhérer aux surface et d'en
repartir instantanément, ne laissant apparaître que quelques traces
bleutées là où il touchait un batiment. Et très vite, les bâtiments
s'espacèrent, et la forêt apparut. Obito poussa une dernière fois avant
d'atterrir dans une clairière baignée de soleil. Il se dirigea vers un
énorme cèdre en bordure. Il y avait au pied de son tronc plusieurs tas
de rondins, de bambous, de cordes, de planches et autres cibles.


"Hé
ben, j'ai de quoi m'amuser!!! Bon, aujourd'hui, je dois me fabriquer
des cibles, des mannequins, et un parcours de vitesse. Grâce au plan
fait hier soir, je suis bien organisé, le parcours est déjà décidé, et
j'ai tout le matos nécessaire. Il me maque juste quelques bras...
Clonage!"


Une vingtaine d'Obito apparut alors, et se positionna autour de l'original.


"Salut
les mecs! Bon, vous devez tous connaître votre tâche, alors sans plus
attendre, au boulot... et sans bagarre! Du calme et de la discipline!"

"Yes Sir!" Dirent-ils, le poing levé.

Et
ils s'affairairent à prendre de la paille, à en entourer des petits
rondins, puis à leur donner forme humaine et à les pendre. Certains
clones prirent une série de rondins et les découpèrent en fines
tranches rondes, puis les pinrent en rouge et noir pour en faire des
cibles qu'ils disposèrent à des endroits clés du futur parcours et des
mannequins.
D'autres encore mirent sur pied un système de
déclenchement et d'arrêt, monté sur une série d'appareils en bambous.
Ces appareils utilisaient un système de balance avec d'autres rondins
pour avoir des mouvements anarchiques tous au long du parcours. Ainsi,
tout autour de la clairière se monta une série de cordes qui se
tendent, de rondins qui balancent, de cannes de bambous qui frappent.
Enfin,
le dernier groupe tailla nombre de bambous en pointe et les intégra au
système afin qu'ils soient projetés comme des kunais par des boîtes de
lancement à retardement.

Alors que le
soleil en son zénith commençait à chauffer très fort, le parcours fut
terminé. Chacun des clones était sale et essoufflé.


"Je mangerais bien un truc, proposa l'un d'eux."
"Oh oui, bonne idée, il y a trois sandwich dans le sac et une gourde d'eau."
"Ouais, et y sont bien bons!"
dit un autre qui commençait à en dévorer un.
"Au voleur, c'est ma part!"
"Non, moi j'ai plus travaillé!"


Et
tous les Obito bondirent comme un seul vers le sac, mais plus aucun
d'entre eux n'y arriva car ils partirent tous soudainement en fumée. Le
vrai Obito sortit de derrière un tronc en souriant.

"Non mais quels ventres ceux-là! Déjà qu'un estomac à nourrir, c'est limite, mais vingt!"

Il
ramassa le sandwich entamé tombé au sol, sauta et s'assit sur une
branche, epousseta sa nourriture et mordit dedans à pleine dents.
Une fois la collation terminée, Obito fit un petit somme, histoire de profiter de la douce chaleur du printemps.
Puis il fit des yeux le tour de la clairière. Son parcours d'entrainement était prêt.


"Hé ben voyons ce qu'il a dans le ventre...Ca me rappelle mon entrainement dans les montagnes de Suna... Obito... GO!"
Il
lança une balle de sable sur une cible, dont la bascule lança le
mouvement de tous le parcours. Puis il partit comme une flèche,
esquivant les attaques des mannequins, répliquant sur ceux pourvus de
cordes amortisseuses, ou tirant des kunais sur des cibles en mouvement.
Il fit ainsi un bon demi-tour de la clairière, et arriva à la zone des
kunais-bambous. Ce fut alors plus dur, car le timig était très serré,
mais Obito s'en tira juste avec quelques coupures superficielles. Il
poursuivit aussi vite, et après une nouvelle série d'esquives, arriva
au niveau de la fin du parcours. Là, il dut tirer un kunai dans un
autre pour atteindre une cible cachée, tout en malaxant son chakra pour
l'attaque suivante.
Par un bond formidable, il se propulsa en l'air,
où un système de corde venait de propulser cinq mannequins, et fit les
signes de son futon favori:
"FUTON: TEMPETE!"

Les
mannequins furent soufflés et dispersés par le vent avant d'atteindre
le sol, et Obito se prépara à finir son parcours. Une dernière série
d'esquive, et il bondit en lançant deux kunais sur les cibles qui, une
fois touchées, stoppaient l'animation du parcours. En retombant, il fit
deux saltos et brandit le poing tout en concentrant son chakra dans son
bras droit. Il fila vers la grosse pierre qui était dessous, et lui
asséna un formidable coup en libérant sa puissance. La pierre vola en
éclats au niveau de l'impact, laissant dans la pierre l'emprunte du
poing d'Obito.


Ce dernier
passa alors un bon quart d'heure à soigner ses coupures et sa main
englantée, avant de recommencer neuf fois son parcours.


A la fin de l'après midi, fourbu et haletant, Obito n'en arborait pas moins un très large sourire.

"Voilà
une bonne chose de faite. Allez, retour au village! Je dois demander au
Kage de m'apprendre une nouvelle technique demain..."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
entrainement de obito uchiwa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] Uchiwa Obito
» Naruto 636 : the current Obito
» Episode 277
» fan club Obito
» piste d'entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VILLAGE / ORGANISATION :: AUTRES LIEUX :: Falaises-
Sauter vers: